Norbert Zänker & Kollegen
Dolmetscher und Übersetzer, Lietzenburger Str. 102, 10707 Berlin, Tel 030 8843020, Fax 030 88430260, post@zaenker.de    
 

Le chuchotage...

... est une variante de l’interprétation simultanée dont il existe deux genres différents.

Dans sa forme traditionnelle, la technique de chuchotage convient à des manifestations de très petite taille ou bien à un auditoire d’une ou deux personnes.

L’interprète est assis derrière ses auditeurs et leur chuchote simultanément à l’oreille sa traduction. Comme l’interprète n’écoute pas l’orateur au moyen d’un casque mais directement dans la salle, il doit être placé de manière à ce qu’il soit en position d’audition favorable.

Cette technique de chuchotage est très pénible, aussi bien pour l’interprète que pour l’auditeur. L’organisateur de la manifestation doit tenir compte du fait que la proximité nécessaire n’est pas acceptée par tous les participants et qu’elle peut même être ressentie dans certaines cultures comme très dérangeante.

L’interprétation avec équipement portable

Pour une autre forme de technique de chuchotage, Norbert Zänker & Kollegen utilisent un équipement portable (valise guidée). L’interprète reçoit le son original à l’aide d’un casque relié par câble à la sonorisation de la salle de conférence. Si, à titre exceptionnel ceci ne devait pas être le cas, l’interprète se trouve alors à proximité de l’intervenant et parle à voix basse dans un microphone. Les auditeurs reçoivent sa traduction dans leur casque.

Grâce à cette technique, la traduction de l’interprète peut être entendue par jusqu’à 20 personnes en même temps ; c’est donc bien plus que la technique traditionnelle de chuchotage ne le permet sans support technique. Cet équipement portable de taille réduite (sans cabine) est particulièrement adapté à des manifestations telles que des visites d’usines, des visites guidées de musées, de foires ou de chantiers en petit comité.

Pour des manifestations ne nécessitant pas d’interventions mobiles, il est préférable d’employer une cabine. Grâce à des conditions acoustiques plus favorables, l’interprète peut fournir une meilleure prestation sans pour autant déranger par son chuchotage à haute voix les participants assis autour de lui.

Les deux techniques de chuchotages sont une sorte d’interprétation simultanée effectuées à voix basse ; l’exercice intellectuel de l’interprète reste quant à lui le même que lors d’une interprétation simultanée « classique ». Lorsque les manifestations durent plus longtemps, les interprètes travaillent également en équipe et se relayent à intervalles de temps réguliers.